Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
freddy.lombard
Messages : 1460
Date d'inscription : 04/06/2016
Age : 59
Localisation : Houdan (78)

[Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 19 Juin - 18:42

Je ne reviendrai pas sur les motivations qui nous poussent à faire de la moto et à dédaigner la voiture - les grands maîtres qui nous ont précédés, l’équipe du Joe Bar Team en tête, y ont déjà répondu.
Pour rappel, et pour nos plus jeunes membres, les plaisirs de la moto sont principalement axés sur les intempéries, la pluie qui fouette, la grêle qui attaque, le verglas vicieux, la neige traîtresse, le froid dont on ne peut jamais tout à fait se protéger, le brouillard (qui combine les joies de la pluie et du froid), l'absence d'habitacle, les fuites qui se produisent immanquablement dans les combinaisons dites « de pluie », la chaleur insupportable en plain cagnard, les projections de flotte par les roues des camions... aléas auxquels il faut ajouter au minimum la revigorante odeur des pots d'échappement et les comportements aberrants des autres « usagers » de la route.
Pour plus de détails, on se reportera au minimum à l'Encyclopédie imbécile de la moto.

Ma réflexion, beaucoup plus modeste, concerne le choix que nous avons fait de cette SR400 qui fait l'objet d'un véritable culte parmi ses heureux possesseurs.

1/ La puissance.
Il faut bien avouer qu’avec ses 26 chevaux, notre bilette n’est pas un foudre de guerre.
Quand on voit le mal que se donnent certains parmi les meilleurs d’entre nous pour gagner quelques chevaux supplémentaires alors que pour le même budget nous aurions tous pu nous payer une MT-07 qui avoisine les 75 chevaux, voire une « plus de 100 chevaux » d’occasion pour un budget encore moindre, on se dit qu’il faut une certaine dose d’inconscience pour acheter cette SR400.

2/ Le démarrage au kick.
Lorsque j’ai opté pour cette bécane sans démarreur électrique, je ressentais une certaine fierté pour ne pas dire un sentiment d’héroïsme à donner du jarret devant un parterre de bikers éblouis par ma maîtrise du kick.
Or les rarissimes motards qui savent de quoi l’on parle, tel mon voisin qui vient de terminer sa troisième restauration (une Brough Superior de 1935 – la plupart des pièces ont dû être usinées spécialement…), n’ont que mépris pour une bécane qui n’a même pas de carburateur, tandis que les possesseurs des XT500 d’origine savent que nous ne risquons même plus le fameux retour de kick qui a cassé bien des tibias.
La honte, quoi.
Reste que mes premiers démarrages au kick infructueux ont au moins eu l’avantage de faire plier de rire quelques motards goguenards assemblés sur le parking du bouclard que je fréquente le samedi après-midi.

3/ L’absence totale de protection.
Pas de saute-vent, pas de bulle, pas de carénage, jusque là rien que de normal. Sauf que cet après-midi, alors que le printemps pointait le bout de son nez entre deux vagues d’averses, je me suis souvenu que les insectes constituent l’espèce animale la plus nombreuse sur notre belle planète.
Vous me direz que c’est une joie toujours renouvelée que de passer une demi-heure à enlever les moustiques écrasés avec amour afin de ne pas rayer la peinture.
Cela dit, j’ai ressenti une certaine joie intérieure quand je me suis souvenu qu’avec mes bécanes précédentes je devais affronter le vent de face à une vitesse vaguement prohibée avoisinant les 150-170 km/h ; et là, j’ai souri béatement et j’ai remercié la faible puissance de la machine (voir paragraphe 1) qui m’empêche de dépasser le 110 km/h (sauf dans les descentes, vent dans le dos et en position limande).

4/ La ferraille, rien que la ferraille.
Ça m’a rappelé mon Sportster : les fanatiques de Harley, à cette époque, ne juraient que par les cadres en « acier tubulaire ». Acier ou pas acier, nous avons tous remarqué que la bécane finirait par rouiller un jour ou l’autre.
Déjà, le petit sabot inférieur donne des signes de fatigue après quelques semaines d’utilisation et il faut le graisser après chaque sortie.
Quoi que l’on fasse, des piqûres de rouille vont apparaître, et il va falloir consacrer des heures à nettoyer chaque recoin au coton tige et abandonner une partie de notre revenu aux fabricants nécessiteux de produits d'entretien comme Ouator, Belgom, WD40, Elf, Ipone ou encore Total (société particulièrement nécessiteuse comme chacun sait).
Et là, je regarde avec une petite envie (toute intérieure) mon autre voisin qui nettoie son carénage en plastique deux fois par an au kärcher.

5/ Le monocylindre.
J’ai esquissé par ailleurs une rubrique sur le monocylindre, ses origines, son évolution et ses performances (bientôt une rubrique sur sa migration et sa période de reproduction ?). Vu comme ça, il semble n'avoir que des avantages.
Mais si l’on regarde les choses en face, ce monocylindre est une technologie complètement dépassée et seuls les 2-temps restent encore en deçà au plan chronologique.
Le monocylindre est lourd, mal équilibré, il vibre, il demande des trésors de précautions pour le roder, il vieillit prématurément…
Pourquoi ne nous sommes-nous pas contentés d’un petit bicylindre ou carrément d’un trois ou quatre cylindres, ces moteurs si fiables et si puissants qui ne vibrent même pas ?


Je suppose que vous trouverez encore bien des « inconvénients » à ce choix et que seule la mauvaise foi endémique du motard vous empêchera d’en parler à vos voisins. Pour mémoire, le refroidissement à air, les chambres à air ou encore l'absence d'ABS ne sont pas exactement des cadeaux au quotidien.

Mais pour ma part, ces inconvénients je ne les vois même pas ; je suis un peu comme un amoureux transi que l’amour rend aveugle et je ne vois qu’une petite bécane sublimement belle, maniable comme un jouet, une moto dont j’ai toujours rêvé et qui me procure une joie immense.

Alors : déni ou réelle pathologie ? Somme nous masos ?
avatar
pepito
Messages : 1160
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 55
Localisation : mons belgique

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 19 Juin - 18:51
meuh non pas maso on est HEUREUX Very Happy
avatar
Zappa
Messages : 849
Date d'inscription : 04/06/2016
Age : 53
Localisation : val d'oise

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 19 Juin - 18:56
freddy.lombard a écrit:

Mais pour ma part, ces inconvénients je ne les vois même pas ; je suis un peu comme un amoureux transi que l’amour rend aveugle et je ne vois qu’une petite bécane sublimement belle, maniable comme un jouet, une moto dont j’ai toujours rêvé et qui me procure une joie immense.

que dire de plus !!! Bravo t'as mis dans le mille tout est vrai , juste et évident lol! lol! lol! lol!
avatar
Damned Marcel
Messages : 143
Date d'inscription : 13/06/2016
Age : 51
Localisation : Deux-Chèvres

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 19 Juin - 19:20
Freddy tout est dit, tu nous as fait les questions et des réponses passionnées.
Que rajouter de plus, Ah si je porte mon cuir à même la peau et je porte un baillon sous mon casque ....
Et de retour de ballade, j'enfile ma guêpière en cotte de maille.
avatar
freddy.lombard
Messages : 1460
Date d'inscription : 04/06/2016
Age : 59
Localisation : Houdan (78)

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 19 Juin - 20:49
Nous serions non seulement des chevaliers, mais encore les véritables héros des temps modernes, tels Raymond Calbuth (tu dois avoir ça dans tes références, non ?).
avatar
rudi1
Messages : 223
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 48
Localisation : namur

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 19 Juin - 22:29
Damned Marcel a écrit:Freddy tout est dit, tu nous as fait les questions et des réponses passionnées.
Que rajouter de plus, Ah si je porte mon cuir à même la peau et je porte un baillon sous mon casque ....
Et de retour de ballade, j'enfile ma guêpière en cotte de maille.

le cuir a même la peau ......tu me rappelle une copine ....a qui je préfère penser avec sont cuir a même la peau Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing


maso, amoureux ,heureux ,bien heureux .....que du bonheur non .... Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
avatar
Lucas57
Messages : 168
Date d'inscription : 11/06/2016
Localisation : Thionville (57)

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Lun 20 Juin - 13:23
Je pense sincèrement que pour aimer nos SR400 comme on les aime il faut avoir une case en moins car entre sa petite puissance quasi proche de celle d'une 125 avec laquelle il faut anticiper sur plusieurs centaines de mètres pour un dépassement,
son démarrage au kick qui nous essouffle avant même de commencer à rouler,
le mono qui n'aime pas être brutalisé mais que faire avec 23ch ?

Mais bon en contre partie on a une moto que peu ont, une gueule atypique et on profite tranquillement des paysages sans stress au rythme coooooooooooooooooooool de nos SR.


avatar
pepito
Messages : 1160
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 55
Localisation : mons belgique

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Lun 20 Juin - 18:08
et souvent quand je m'arrete des mecs viennent vers moi ave c commentaires du genre ; j'ai eu la mêm waouaw putian elle es t dans un etat impec ta sr !
allez je laisse pas mijoter longtemps et je le mets au parfum ; n'empeche que le conversation est lancée et ca c'est tres cool
avatar
Lucas57
Messages : 168
Date d'inscription : 11/06/2016
Localisation : Thionville (57)

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Lun 20 Juin - 19:13
C'est vrai ça !!
Même sur la route que ce soit d'autres motards ou des automobilistes je ne compte plus les "pouces" que l'on m'a fait Very Happy ça fait vraiment plaisir !!
avatar
freddy.lombard
Messages : 1460
Date d'inscription : 04/06/2016
Age : 59
Localisation : Houdan (78)

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Lun 20 Juin - 20:34
C'est rigolo, j'ai eu aussi des pouces levés, et, pas plus tard que l'autre jour, un môme au regard brillant d'envie qui m'a rappelé le petit Freddy qui regardait passer les motards des années 60 avec des étoiles dans les yeux.
jerome06
Messages : 125
Date d'inscription : 14/06/2016
Age : 38
Localisation : Menton

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 26 Juin - 0:49
Notre moto n'est un objet de la raison mais du cœur.
La passion a ses raisons que la raison ignore.
avatar
freddy.lombard
Messages : 1460
Date d'inscription : 04/06/2016
Age : 59
Localisation : Houdan (78)

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 26 Juin - 17:30
C'est beau, jerome, ce que tu écris.
Le pilote de SR sait aussi être poète à ses heures. Very Happy
avatar
Damned Marcel
Messages : 143
Date d'inscription : 13/06/2016
Age : 51
Localisation : Deux-Chèvres

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 26 Juin - 20:07
C'est beau, mais ce n'est pas tout à fait exact, la vraie citation est:
Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point.
C'est un adage philosophique de Blaise Pascal issu de ses Pensées.
Non mais franchement vous avez foutu quoi depuis le BAC de philo?
jerome06
Messages : 125
Date d'inscription : 14/06/2016
Age : 38
Localisation : Menton

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 26 Juin - 22:45
Pardonnes moi, tu sais la culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l étale
avatar
pepito
Messages : 1160
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 55
Localisation : mons belgique

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Lun 27 Juin - 6:04
houla ca sent la tournée de boule de glaces au café du commerce Very Happy  lol!  je me mets a l"abri
avatar
Damned Marcel
Messages : 143
Date d'inscription : 13/06/2016
Age : 51
Localisation : Deux-Chèvres

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Lun 27 Juin - 19:03
jerome06 a écrit:Pardonnes moi, tu sais la culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l étale
Damned Marcel est bien conscient de la carence de confiture, il y est confronté au quotidien...
C'est bien pour cela que Damned Marcel est allé vérifier l'exactitude de la citation, c'est avec ce genre de subterfuges que Damned Marcel peut passer pour un érudit dans la province du Thékon-Komhunbhoulon.
Il y a peu encore, Damned Marcel qui n'entend rien à l'art, était persuadé que Toulouse-Lautrec était une rencontre de football dans le sud-ouest ...
jerome06
Messages : 125
Date d'inscription : 14/06/2016
Age : 38
Localisation : Menton

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Lun 27 Juin - 23:23
On s'est mal compris la réflexion était pour moi, non pour toi.
avatar
Damned Marcel
Messages : 143
Date d'inscription : 13/06/2016
Age : 51
Localisation : Deux-Chèvres

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Mar 28 Juin - 5:48
jerome06 a écrit:On s'est mal compris la réflexion était pour moi, non pour toi.
Que nenni Jérôme, Damned Marcel comprend et entend tout, la réflexion vaut pour tout le monde, Damned Marcel sait également se montrer altruiste quand il n'est pas qu'irrévérencieux ...
avatar
freddy.lombard
Messages : 1460
Date d'inscription : 04/06/2016
Age : 59
Localisation : Houdan (78)

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Mar 28 Juin - 9:38
Ce garçon est officiellement fou. geek

C'est là l'une des forces de notre forum : la diversité ! Very Happy

avatar
J.F Le Normand
Messages : 96
Date d'inscription : 04/06/2016
Age : 61
Localisation : Rouen

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Mar 28 Juin - 9:49
Méfiez vous ,

C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son , que certains paraissent brillants ...avant d'avoir l'air con.
avatar
serge sr4
Messages : 111
Date d'inscription : 27/08/2016
Age : 56
Localisation : Luxembourg

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

le Dim 28 Aoû - 19:58
Salut

Le Maso dit au Sado: fais moi mal !
Le Sado répond: Non!

Contenu sponsorisé

Re: [Philo] Sommes-nous masos ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum